Les chaires

Les chaires en cours

Cédric Durand

Chaire d’économie
Une critique du capitalisme numérique en trois cours magistraux : tel est l’objet de la chaire de Cédric Durand. Au programme une analyse du technoféodalisme qui prend forme aujourd’hui à la lumière du capitalisme vieillissant, une remise en cause du phénomène de monopolisation intellectuelle opérée par les Big tech et la proposition d’une voie étroite pour un cyber-écosocialisme.

David Harvey

Chaire de géographie
David Harvey, né en 1935 au Royaume-Uni, est le père de la géographie critique. Son œuvre, considérable, a élaboré un appareil théorique pour penser l’inscription spatiale du capitalisme, et notamment son inscription urbaine. En français, on peut citer Le capitalisme contre le droit à la ville (2011), Géographie de la domination (2018), Les limites du capital (2020), par exemple. Intellectuel complet, il est aujourd’hui l’un des plus grand spécialiste mondial de l’oeuvre de Marx. Il a accepté de participer à la chaire du département de géographie de l’Institut La Boétie pour une séance sur le capitalisme dans différentes échelles spatiales puis pour un dialogue avec Jean-Luc Mélenchon, co-président de l’Institut.  

Andreas Malm

Chaire de géographie
Andreas Malm est un écologue suédois, maître de conférence à l’université de Lund, proche du mouvement climat. Il a publié L’anthropocène contre l’histoire : Le réchauffement climatique à l’ère du capital (2017), Comment saboter un pipeline (2020) ou entre La chauve-souris et le capital : Stratégie pour l’urgence chronique (2020). Il a accepté de donner deux séances de chaire pour l’Institut La Boétie au premier semestre 2023 sur le capitalocène et les stratégies de désobéissance.

Michaël Lowy

Chaire de philosophie
Philosophe et sociologue franco-brésilien, il est directeur de recherche émérite au CNRS. Co-auteur, avec Joel Kovel du Manifeste Écosocialiste International (2001), ses écrits ont été traduits en trente langues. Le premier volet de sa chaire aborde la question suivante : qu’est ce que l’écosocialisme ? Contre le fétichisme de la marchandise et l’autonomisation réifiée de l’économie par le capitalisme, l’enjeu de l’avenir est, pour les écosocialistes, une transformation radicale du système.

L’actu des chaires

Les chaires passées

Matteo Polleri, Claire Lejeune, Claire Lemercier, Stefano Palombarini, Anne-Laure Delatte
Ludivine Bantigny, Marlène Benquet, Pierre Crétois, Anne-Laure Delatte, Isabelle Garo, Stathis Kouvelakis, Olivier Le Cour Grandmaison, Claire Lejeune, Claire Lemercier, Stefano Palombarini, Matteo Polleri, Florian Rada, Marlène Rosano-Grange, Claude Serfati

Menu